Maîtriser l’ouverture en photographie de paysage

Louvre (Paris - France)

Bonjour, si tu es nouveau ici, tu peux t’inscrire (clique ici) pour recevoir un email quand je publie un nouvel article. Pas de Pub! Tu seras seulement prévenu et ensuite, tu pourras lire l’article ou pas…

Si tu lis ces lignes, c’est que tu cherches surement comment régler ton ouverture en photographie de paysage. Peut être que tu cherches à maîtriser l’ouverture parce que tu cherches à travailler en mode manuel ou alors tu te demandes si le mode priorité ouverture est fait pour toi. Tu tombes bien, cet article est fait pour toi. Il va te permettre de maîtriser l’ouverture et de savoir à quoi elle sert. Mon objectif ici n’est pas de te donner les meilleurs réglages, mais c’est que tu comprennes comment les retrouver et pourquoi les utiliser.

Ecouter le podcast

1. L’ouverture, c’est quoi ?

Eh bien pour l’ouverture, j’aimerai que tu t’imagines chez l’ophtalmologue. Tu vois le moment où tu n’arrives plus à lire les lettres. Bien sûr tu ne veux pas que l’ophtalmologue crois que tu ne vois déjà plus clair, que tu vieillis… Alors, tu plisses les yeux pour continuer à lire. Plisser les yeux va t’aider à voir plus loin et mieux.

ophtalmologue-ouverture-photo

En photo, c’est un peu la même chose. Quand on parle d’ouverture, on parle du diamètre d’ouverture du diaphragme. Tu vois où je veux en venir non 😉.

Objectif-petite ouverture-grande profondeur de champ-diaphragme

On a vu que quand le diamètre d’ouverture de ton œil est faible, tu vois plus loin chez l’ophtalmologue. Cela signifie que la profondeur de champ (ou zone de netteté) est plus grande.

Meilleure ouverture-photographie-paysage

Si tu replaces cela dans le contexte de ton appareil photo et de son objectif, si ton diamètre d’ouverture est grand, ta profondeur de champ (zone de netteté) va être faible. Ce sera idéal pour les photographies de portrait. Si ton diamètre d’ouverture est faible, ta profondeur de champ (zone de netteté) va être grande. Ce sera idéal pour les photographies de paysage.

Ouvertures f8 et profondeur de champ
Ouvertures f22 et profondeur de champ

2. A quoi ça sert en photographie de paysage ?

L’ouverture du diaphragme est une des caractéristiques qui va influer sur l’exposition (il y a aussi les Iso, voir mon article à ce sujet et la vitesse, futur article). Mais pas seulement, c’est aussi sur cette ouverture du diaphragme que l’on va jouer si l’on veut une profondeur de champ plus ou moins grande. Tout dépend finalement de ce que l’on veut comme zone de netteté.

Ouvertures f1.4 - f22

A moins que tu souhaites ajouter ta touche créative, en photographie de paysage, on cherche à avoir la profondeur de champ la plus grande possible. L’objectif est d’avoir toute l’image nette.

3. Quel est le meilleur réglage de l’ouverture en photographie de paysage?

Si tu as bien compris ce que j’ai expliqué ci-dessus, tu es censé me dire que le meilleur réglage de l’ouverture en photographie de paysage est f/22 parce que l’ouverture est la plus petite et donc la zone de netteté est la plus grande.

Avec une si petite ouverture, c’est vrai, la zone de netteté est la plus grande. Mais c’est sans compter sur un autre paramètre. En générale, la qualité des objectifs est la meilleure 2 stops après l’ouverture maximale, mais cela dépend des objectifs. Et plus on se rapproche des extrêmes : f/1.4 ou à l’inverse f/22, moins la qualité de l’objectif est bonne. L’objectif sera surtout moins net et fera apparaître de la diffraction (baisse de la qualité de l’image).

C’est pour cette raison que sauf cas de force majeur, le meilleur réglage en ouverture pour les photos de paysages est plutôt aux alentours de f/8. En fait, cela dépend à quelle ouverture ton objectif est le meilleur et il faut concilier cela avec une profondeur de champ suffisante. Comme je l’ai dit, si ton diaphragme est trop ouvert, la profondeur de champ sera trop faible. Dans l’idéal, on conservera donc une ouverture de f/8

Aletsch v2 (Suisse)

Quand je parlais ci-dessus de cas de force majeur, c’est par exemple dans le cas où nous avons un premier plan très proche. Dans ce cas, et si on veut notre arrière-plan net aussi, tu seras surement obligé de fermer d’avantage le diamètre de ton diaphragme.

Ouvertures f8 et double mise au point

4. Exercices sur l’ouverture

C’est un exercice que tu peux faire dans ton jardin ou sur ton spot photo. Prends un objet. Ça peut être un caillou ou n’importe quoi. Pose-le quelque part où tu bénéficie d’un arrière-plan, comme un arbre, une montagne…

Ensuite, place ton appareil photo sur un trépied pour ne pas avoir à t’occuper de la vitesse de fermeture du diaphragme. Place l’appareil et le trépied à disons 1m du caillou ou de l’objet.

Ex-ouverture-f1.4

Maintenant mets l’appareil photo en mode manuel et fixe les iso à 100 ou moins. Configure la plus grande ouverture que tu peux avoir avec ton objectif. Je te rappelle que plus l’ouverture est grande, plus le f/x est petit. Tu vas donc configurer ton ouverture aussi proche de f/1.4 que possible. Fais la mise au point sur le caillou. Qu’est-ce que ça donne ?

Ton arbre ou tes montagnes sont flous n’est-ce pas ? C’est parce que ton ouverture est grande et donc ta profondeur de champ ou zone de netteté est très faible.

Ex-ouverture-f8

Maintenant, même chose, même place, mais tu règles ton ouverture à f/8. Prends la photo. Dans certains cas, si ton arbre est assez proche du caillou, l’arbre sera aussi net. Mais dans la plupart des cas, si ton caillou est à 1m de toi, l’arbre sera toujours flou. Même s’il est moins flou que sur la première photo.

Maintenant, encore une fois, même chose, mais tu règle ton appareil sur une ouverture de f/22. Cette fois, ton ouverture est très petite, ce qui veut dire que ta profondeur de champ ou zone de netteté va être très grande. Prends la photo. Alors ? Cette fois l’arbre ou la montagne est nette ?

Ex-ouverture-f22

5. Conclusion

Je pense que maintenant tu comprends comment l’ouverture fonctionne en photographie de paysage et que cet article va t’aider à maîtriser l’ouverture.

N’hésite pas à laisser un commentaire ci-dessous pour me dire si tu as compris, si tu as réussi l’exercice. Dis-moi aussi si tu as des questions ou si tu aimerais que j’aborde un sujet particulier dans un prochain article.

A bientôt ! On progresse ensemble !

2 réflexions sur “Maîtriser l’ouverture en photographie de paysage”

  1. Bonjour Julien,

    Je vous ai envoyé un mail, mais vous venez de répondre à une de mes questions, pour les photos de paysages, je pense avoir compris pour l’ouverture, mais pour le moment étant novice en photographie, j’essaie de me servir pour le moment du mode AV et TV , donc je pense que c’est la même chose que pour le mode M, si j’ai bien compris le mode AV est pour les photos de paysage et tout ce qui n’est pas en mouvement et le mode TV est pour les photos en mouvement comme les cascades, oiseaux en vol, courses voiture etc.
    Ma question est pour les photos de paysage sans mouvement si je prends le mode AV, je règle donc mn ouverture en f/8 et l’appareil règle systématiquement la vitesse, en cas de luminosité un peu faible j’augmente les iso sur ce mode est-ce bien cela?
    J’attends avec impatience votre article sur la vitesse.
    J’ai un canon EOS 2000d.
    Vous remerciant par avance.
    Myriam .

    1. Bonjour Myriam,
      Je suis content que cet article t’ait aidé. Dans l’idéal, en paysage, on va essayer de garder les isos au minimum. Du coup, si tu as un trépied, tu peux descendre la vitesse et avoir une durée d’exposition aussi longue que nécessaire. S’il y a du vent, ce sera gênant car les feuilles seront floues. Uniquement dans ce cas, garde une vitesse correcte et augmente un peu les isos. Mais sinon, tu as très bien compris les deux modes semi automatiques!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience (de façon anonyme) et te proposer le meilleur contenu pour une meilleure expérience de navigation.