La vitesse en photographie de paysage

Chutes de Chavanettes-cascade-chûte d'eau-eau

Bonjour, si tu es nouveau ici, tu peux t'inscrire (clique ici) pour recevoir un email quand je publie un nouvel article. Pas de Pub! Tu seras seulement prévenu et ensuite, tu pourras lire l'article ou pas...

La vitesse en photographie est une composante du triangle d’exposition. J’ai déjà parlé dans 2 autres articles des autres composantes de ce triangle : les iso et l’ouverture. Cela signifie que ces 3 composantes influent sur l’exposition de différente manière.

Si tu ne comprends pas bien comment fonctionne la vitesse en photographie ou que tu ne sais pas trop à quoi elle sert, alors cet article est fait pour toi parce que je vais tout t’expliquer.

1. La vitesse en photographie, c’est quoi ?

La vitesse en photographie correspond à la durée pendant laquelle la lumière entre dans votre appareil photo et touche le capteur. L’appareil photo possède un obturateur qui va contrôler cette vitesse. Plus cette durée est élevée, plus la lumière va entrer et plus la photo sera exposée. Cette vitesse, comme en réalité c’est une durée, elle s’exprime en secondes, centièmes de secondes ou même millièmes.

2. La vitesse en photographie de paysage, ça sert à quoi ?

Alors tu vas me dire, ok, j’ai compris, mais ça sert à quoi ?

Eh bien, au risque de m’attirer les foudres des autres photographes, je dirais que dans des conditions normales, ça ne sert à rien pour la photographie de paysage ! Que tu prennes une photo à 1/100s ou 1/200s ne va rien changer sur ta photo. Cela va juste te permettre de compenser avec l’ouverture et des iso assez bas.

Oui, mais j’ai dit dans des conditions normales !! Alors maintenant, voici toutes les conditions dans lesquels la vitesse est la chose la plus importante en photographie de paysage (oui, je sais, il y a beaucoup de points 😉 :

a. Eviter le flou de bouger

Photo flou de bougé

Si tu fais partie de ces photographes qui prennent des photos de paysage sans trépied, alors tu as intérêt à maîtriser la vitesse ! Parce que si cette vitesse est trop faible, ta simple respiration ou le moindre tremblement va rendre ta photo floue. C’est ce que l’on appelle le flou de bouger. Je ne vais pas t’expliquer ici comment réduire ce flou de bouger en utilisant des positions spécifiques car tu les trouveras facilement sur internet. Mais par contre, je te conseille simplement d’utiliser un trépied (si tu as suivi l’un de mes workshops, je t’explique d’ailleurs toutes les raisons pour lesquels c’est utile).

La règle que l’on utilise souvent pour éviter le flou de bouger c’est de rester à une vitesse plus rapide que 1/(2 x ta focale). Donc, si tu as un grand angle de 16-35 mm et que tu prends une photo à 35mm, tu dois rester toujours à plus de 1/(2x35)= 1/70s. Bon c’est la théorie d’accord, parce que maintenant avec nos objectifs stabilisés, les choses sont un peu plus faciles.

b. Eviter le flou quand il y a du vent

Photo feuilles dans le vent

Bon, je pense que ce point est assez évident. Imagine les feuilles d’un arbre. S’il y a beaucoup de vent, elles vont beaucoup bouger. Si tu ne fais pas attention à ta vitesse en prenant ta photo, c’est sûr, ces feuilles seront floues. Tu dois prendre une vitesse d’au moins 1/100s voire 1/200s et parfois plus pour qu’elles soient nettes sur ta photo.

A partir d’une certaine force, le vent va même provoquer des vibrations sur ton trépied et sur ton appareil photo…

 

c. Enlever les personnes sur une photo

Eguisheim enlever les gens

C’est une propriété de la vitesse qui est bien trop peu connu en photographie de paysage. Elle est beaucoup utilisée pour les photos des villes et endroits touristiques. Plus ta durée d’exposition est grande, plus les gens qui passent vont être rendus invisibles. C’est le moyen d’avoir des lieux touristiques pratiquement vides. Bien sûr, il va falloir compenser d’un autre côté pour diminuer la lumière qui rentre sur ton capteur. Tu devras par exemple fermer le plus possible ton diaphragme. Tu peux aussi utiliser des filtres ND (J'utilise par exemple les filtres NISI ND1000). Ce sont des filtres gris neutres qui diminuent la quantité de lumière qui entre sur le capteur. Cela permet d’utiliser des temps de pose plus long et ces filtres ne changent pas du tout les couleurs.

 

d. Réaliser l’effet filé sur l’eau

Green castle-Cascade du Verneau-France-cascade en France-pose longue-vert-mousse-jungle-humidité-filtre NISI-Julien Bukowski

Maîtriser la vitesse est essentiel si tu souhaites être capable de prendre des photos de cascade avec un magnifique effet filé ! Ce n’est pas à 1/100s cette fois que tu pourras avoir cet effet. Si tu souhaites t’exercer à prendre en photo les cascades, je te conseille de commencer avec une vitesse de 1/2s, puis d’allonger le temps de pose davantage si besoin. Si tu souhaites apprendre comment faire, je te conseille vivement un cours individuel ou un workshop avec moi. En 1 après midi, tu deviendras un expert des cascades !

e. Rendre la mer ou les lacs lisses

Manarola (Cinque Terre – Italie)

Tout le monde n’aime pas cet effet sur la mer. Lisser la mer ou les lacs fait pourtant partie de mon style. J’aime donner à mes photos ce style féérique. Pour faire cela, il faut un temps de pose bien plus long que pour les cascades. En pleine journée, un filtre ND est pratiquement indispensable pour réaliser cet effet.

f. Donner un effet filé aux nuages

Karlskirche (Vienne)

L’effet filé sur les nuages suit le même principe que pour l’eau. Tu allonges ton temps de pose sur plusieurs secondes et tu obtiens des nuages sans formes distinctes, beaucoup plus doux et créant parfois des lignes de fuites.

Voici une pose longue dont la vitesse est encore trop rapide. Regarde l’effet sur l’eau, on distingue presque les trombes d’eau qui tombent.

Pose longue vitesse trop rapide

Maintenant, regarde la même photo mais avec une vitesse beaucoup plus lente. Alors laquelle des deux photos préfèrent tu ?

Chute-Chavanettes-Fribourg-effet filé-cascade-eau-Suisse-chute d'eau-pose longue-mousse-filtre ND-filtre NISI-Broye-Bukowski

3. Quel est le meilleur réglage de la vitesse en photographie de paysage ?

Je pense qu’avec tous les points qui précèdent, tu as déjà compris que contrairement à l’ouverture et aux iso, pour la vitesse, il n’y a pas de meilleur réglage. Le réglage dépend de ton style, du rendu que tu souhaites donner à ta photo et des conditions météo.

4. Exercice

Voici 2 petits exercices pour t’apprendre à maîtriser la vitesse sur tes photos. Si tu es débutant, je te conseille de les réaliser en mode priorité vitesse.

Prends ton appareil photo dans les mains. Règle la vitesse à 1/100s et prend la photo d’un objet chez toi. Tu verras que la photo est nette.

Maintenant, descend la vitesse à 1/20. Prends la même photo, qu’est-ce que tu constates ? La photo est floue ? C’est normal, ceci est dû au flou de bouger. Tu as provoqué des vibrations en tenant ton appareil photo.

Tu peux même descendre la vitesse encore avec 1s. Et là c’est encore pire, la photo est encore plus floue…

 

Pour le 2ème exercice, je te propose d’aller vers une cascade. Si tu es dans une région sans cascade, tu peux aussi utiliser ta douche 😉.

Règle ta vitesse à 1/500s et prend ta photo. Tu vas voir que tu arrives pratiquement à distinguer les gouttes. Cela te donne un aspect rugueux à l’eau. Tu auras probablement le même aspect à 1/100s ou 1/200s, tu peux aussi essayer.

Ensuite, règle ta vitesse à 1/2s. Qu’est-ce que ça donne ? C’est plus joli ? C’est une question de goût, mais en tout cas, c’est plus doux… C’est l’effet filé qui commence à apparaitre.

Tu peux encore tester avec des vitesses plus longues comme 1s. Tu verras, l’eau sera encore plus douce, mais au bout d’un moment, elle le sera trop et tu ne verras plus de détails. C’est pour cela que si tu prends des photos de cascades, ne laisse pas un temps de pose trop long non plus…

5. Conclusion

Voilà, j’espère que cet article t’a permis de comprendre comment on se sert de la vitesse en photographie de paysage. Savoir maîtriser la vitesse est vraiment très important pour nous. Sans ça, nous passons à côté de bien des choses. La vitesse peut même faire partie intégrante de ton style photographique.

N’hésite pas à laisser un commentaire ci-dessous pour me dire si tu as compris, si tu as réussi l’exercice. Dis-moi aussi si tu as des questions ou si tu aimerais que j’aborde un sujet particulier dans un prochain article.

A bientôt ! On progresse ensemble !

Laissez un commentaire